Ryad envisage la construction d’une raffinerie et d’installations de pétrochimie à Pretoria

Ryad envisage la construction d’une raffinerie et d’installations de pétrochimie à Pretoria

Plus de 10 milliards de dollars… c’est le montant faramineux que va investir l’Arabie saoudite en Afrique du Sud dans son domaine de prédilection : les hydrocarbures. Dans un contexte géopolitique très incertain au Moyen-Orient, Ryad se tourne vers l’Afrique pour donner un coup de fouet à son industrie pétrolière. Une raffinerie et des infrastructures pétrochimiques verront le jour dans le pays de Mandela selon les dernières déclarations de Khalid Al Falih, le ministre saoudien de l’Energie.

L’Afrique du Sud fait les yeux doux aux monarchies du Golfe

La construction, l’aménagement et la mise en marche de cette raffinerie sera assurée par Saudi Aramco, le géant saoudien des hydrocarbures. Elle devrait recevoir le pétrole de la monarchie du Golfe qui sera traité sur place par une main d’œuvre majoritairement composée de locaux. La région où seront implantées les nouvelles infrastructures n’a pas encore été dévoilée, mais le ministère de l’Energie sud-africain a fait savoir que les régions les plus touchées par le chômage des jeunes sont envisagées. La raffinerie et l’usine pétrochimique seraient les premières étapes d’un programme d’investissement beaucoup plus large. En effet, Ryad souhaiterait également implanter des entrepôts de stockage géants sur place mais aussi acquérir des parts, voire d’acheter totalement le programme des ressources durables mis en place par Pretoria. Enfin, selon Reuters, l’Arabie Saoudite n’a pas caché ses ambitions d’investir massivement dans l’organisation de défense d’Etat sud-africaine Denel.

Rappelons que cette série d’annonces intervient dans l’aboutissement de la nouvelle ligne directrice du gouvernement qui souhaite multiplier les partenariats économiques et stratégiques au-delà de la zone d’influence traditionnelle de l’Afrique du Sud. Voilà qui devrait aider le président Ramaphosa à reprendre du poil de la bête en prévision des législatives !

Partager Cet Article