Collectif pour une autre politique de la France en Afrique.
 

Contrairement au Tour de France... Grand succès pour le Tour de Françafric 2007 Il faut dire que le dopage y est accepté !

Le 26 juillet 2007, par Jean Denard,

Alors que les télés allemandes et les sponsors désertent la grande boucle, les médias sont venus en nombre pour couvrir un Tour de Françafric 2007 au palmarès incontesté. Total en jaune, Bolloré en vert et Dassault en maillot blanc à taches rouges. Voir les photos.

France 2, France 3, France 24, iTélé, l’AFP, France culture, RFI et BFM étaient là ce matin sur les routes du Tour. Ils n’ont pas été déçus :

C’est depuis son char de directeur sportif que le président Sarkozy, entouré de ses gardes du corps, a emmené ses cyclistes à l’assaut des routes du XVIème arrondissement de Paris.

Un parcours pour rouleurs, qui n’était pas pour déplaire aux expérimentés Bouygues et Suez, avec quelques portions qui faisaient la part belle aux barroudeurs, adeptes des coups les plus tordus, comme Total, Bolloré, BNP Paribas ou Dassault.

Comme à son habitude, la grande boucle nous a fait découvrir le meilleur du patrimoine national... rien que 5 appartements luxueux et un hôtel particulier d’Omar Bongo sur le trajet. Dixit une passante : "bah oui, Omar Bongo habite en face, il n’y a pas de problème du moment qu’il investit son argent en France"... Sauf, diront les mauvaises langues, qu’il ne s’agit pas de son argent mais des richesses de son peuple, dont la majorité n’a pas accès aux soins de base.

Omar Bongo, donc, médecin officiel des coureurs, qui a pu continuer à doper, à l’image de son homologue libyen Khadafi et avec la bénédiction du directeur sportif Sarkozy, le bilan des grosses entreprises françaises en leur fournissant généreusement jerricanes, valises à billets et gros contrats. Dans ce contexte, la valise "annnulation de dette : 200 millions d’euros", discrètement transmise par Sarkozy à Bongo, apparaît comme la rémunération de services rendus. Il faut bien huiler les mécanismes du dopage (qiu a dit pillage ?), c’est comme tout.

Au palmarès officiel, on retrouve donc :

- en jaune, pour la 41ème année d’affilée, un record, Total-anciennement-Elf. Le pétrole, c’est 50% du budget du Gabon. Quel pourcentage du bénéfice mirifique de la firme française ?
- en vert, l’express Bolloré, qui dégaine un yacht plus vite que son ombre à l’intention du nouvel élu du peuple français.
- curieusement, les poids rouges du maillot traditionnellement dévolu à Dassault ont un peu coulé... Réplique sanglante (euh.. cinglante) du coureur : "pas de comentaire dans notre business."

Parmi les suiveurs de la Grande boucle noire, beaucoup de discussions, enfin, autour d’Areva, qui se fait expulser du Niger en ce jour de remise des trophées, tout en signant de gros contrats avec le modèle de démocratie et de redistribution que représente la Libye : à la clé, nucléaire civil (... pour l’instant) et prospection d’uranium dans le Sud du pays. Peut-être le Tour de Françafric 2008 fera-t-il escale du côté de l’ambassade de Libye... ?

Retrouvez d’autres photos de Laurent Hazgui sur fedephoto.com

Voir le diaporama des photos ici

Voir le DOSSIER DE PRESSE de notre action

Cliquezici pour l’analyse de nos confrères de Survie.

 

Galerie d'images

Sarkozy dans son char Sur la ligne de départ du Tour de Françafric Bongo au ravitaillement palmarès 2007 du tour de françafric

Bienvenue sur le site

6 février : Constitution de "Cellule Françafrique", collectif pour une autre politique de la France en Afrique

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
27 juillet 2007
Statistiques de l'article :
2131 visiteurs cumulés

La Newsletter de la Cellule

Pour recevoir des nouvelles des actions de la Cellule Françafrique et être averti des nouvelles mises à jour sur le site internet, inscrivez vous à la newsletter.

Abonnement
Format

Votre recherche

SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 81 (386331)