Collectif pour une autre politique de la France en Afrique.
 

Alors que les médias et les ONG se sont emparés du sujet Affaire Ossebi : le silence assourdissant de Sarkozy devant Sassou

Le 28 mars 2009, par Jean Denard,

Alors que la mort vraisemblablement commanditée du journaliste franco-congolais Bruno Ossebi commence à faire du bruit dans les médias, alors que les ONG ont interpellé le gouvernement français à ce sujet, Nicolas Sarkozy n’en a pas touché un mot à son hôte lors de sa visite à Brazzaville.

C’est bien gentil d’aller claironner devant le parlement congolais que les droits de l’homme sont notre héritage commun ! Mais si la France commençait à demander concrètement des comptes au gouvernement congolais pour les exactions réelles au lieu de ces grands discours ?

Au soir de son élection, Sarkozy avait promis qu’il serait derrière chaque victime de violations des droits de l’Homme. Bruno Jacquet Ossebi, journaliste à la fois français et congolais, n’a pas fait eu droit à pareille attention. Pas un mot public de Nicolas Sarkozy lors de son escale à Brazzaville ce 26 mars. Il y a pourtant fort à penser que ce militant, devenu gênant pour le régime à force d’en dénoncer les dérives, a été assassiné à l’hôpital alors qu’il avait survécu à l’incendie qui a tué sa femme et 2 enfants.

Pétrole contre silence

Nicolas Sarkozy ne pouvait pas ignorer l’affaire. Depuis notre cri d’alarme sur ce drame, les ONG ont interpellé le gouvernement : d’abord l’ACAT par une lettre à Rama Yade datée du 19 février. Sans réponse à ce jour. Puis une démarche commune envers Nicolas Sarkozy doublée d’un communiqué de presse de plusieurs associations : l’ACAT, le CCFD-Terre solidaire, le Centre de protection des journalistes, le Secours catholique, Sherpa, Survie et Transparence international - France. Avec une demande phare : que N. Sarkozy exige du Congo que toute la lumière soit faite.

Plusieurs médias français ont aussi traité le sujet de façon spécifique, après les papiers déjà parus dans Témoignage Chrétien et La Lettre du Continent :

* Deux reportages de Franck Mathevon sur France Inter le 12 mars (7h15 et 18h15)

* Un reportage de Rémi Sulmont sur RTL le 26 mars

* Un article de Laurent d’Ersu dans La Croix du 26 mars

* Un article de Thomas Hoffnung dans Libération du 26 mars

La mort suspecte de Bruno Ossebi est également évoquée dans le Nouvel Obs, où Olivier Toszer a consacré un dossier aux biens mal acquis, ainsi que dans un article de Philippe Bernard dans Le Monde du 28 mars.

A noter également : Internet sans frontière a lancé une Campagne internet pour la vérité dans l’’affaire Bruno Ossébi - proposant de s’inscrire sur http://www.facebook.com/group.php ?gid=56294956990

Bruno Ossebi avait intitulé son dernier article "pétrole contre dollars" à propos de l’imminence d’un préfinancement pétrolier de BNP au Congo - un prêt qui pourrait avoir été finalement conclu. Au Congo-Brazzaville, la devise de Nicolas Sarkozy semble être "pétrole contre silence".

Bienvenue sur le site

6 février : Constitution de "Cellule Françafrique", collectif pour une autre politique de la France en Afrique

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
28 mars 2009
Statistiques de l'article :
3425 visiteurs cumulés

La Newsletter de la Cellule

Pour recevoir des nouvelles des actions de la Cellule Françafrique et être averti des nouvelles mises à jour sur le site internet, inscrivez vous à la newsletter.

Abonnement
Format

Votre recherche

SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 80 (385769)